Loading...
26
Mar
2020

L’arthrose : les conseils de Marie-Helen Tremblay, physiothérapeute

Vous éprouvez une douleur apparue sans raison particulière, qui progresse en intensité et qui vous limite de plus en plus dans vos activités quotidiennes. Vous en discutez avec votre médecin qui, selon votre histoire et après quelques examens radiologiques, vous informe que vous souffrez d’arthrose.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose fait partie de la grande famille des malades arthritiques. Elle est la forme d’arthrite la plus courante et touche jusqu’à 1 personne sur 6.

Elle se caractérise par une dégradation du cartilage, un tissu qui enveloppe vos os au niveau des articulations afin de permettre un mouvement doux et harmonieux. Cette dégradation est causée par une incapacité du cartilage à se reconstruire.

 

L’arthrose déforme l’aspect du cartilage qui devient moins malléable. Le cartilage devient rugueux et non uniforme, ce qui limite la capacité de l’articulation à bouger de façon harmonieuse.

 

Les articulations les plus souvent touchées sont le genou, la hanche, la colonne vertébrale et la main. L’arthrose peut être présente des deux côtés, mais prédomine le plus souvent d’un seul côté.

Signes et symptômes

  • Douleur articulaire
    • La douleur n’est pas nécessairement proportionnelle du degré de sévérité observé aux examens radiologiques. Ce n’est donc pas parce que vos résultats de rayons X démontrent de l’arthrose sévère que vous allez ressentir une douleur très intense, et vice-versa.
  • Raideur articulaire
    • Vous pouvez ressentir de la difficulté à bouger vos articulations et avoir l’impression que celles-ci sont figées. La raideur articulaire due à l’arthrose est généralement pire le matin et lorsque l’articulation est immobile pendant un certain temps.
  • Sensation d’instabilité
    • Vous pouvez avoir l’impression que l’articulation n’est plus aussi forte et qu’elle n’est plus en mesure d’accomplir sa fonction. Par exemple, la sensation que votre genou flanchera à la marche.
  • Difficulté à accomplir certaines tâches quotidiennes.
    • La coxarthrose (arthrose à la hanche) par exemple, peut provoquer de la difficulté à enfiler des bas ou des pantalons ou de la difficulté à marcher et entrer dans une voiture.
    • La gonarthrose (arthrose au genou) peut induire une difficulté à marcher ou utiliser les escaliers.
  • Enflure et déformations
  • Bruits ou sensation de grincement / craquement

Il existe également d’autres symptômes qui ne touchent pas directement l’articulation, comme la perturbation du sommeil, l’anxiété et une plus grande sensibilité à la douleur en général.

Facteurs de risque

Âge : Le risque augmente avec l’âge

Sexe : Les femmes sont généralement plus touchées.

Antécédents familiaux.

Surpoids : L’excès de poids augmente la charge que doivent porter vos articulations augmentant ainsi les blessures sur le cartilage. Le surpoids est également associé à une augmentation du phénomène inflammatoire, augmentant aussi les risques d’arthrose.

Blessure(s) ancienne(s) au site de l’articulation ou dans les alentours.

Type de travail: Les travailleurs qui sont soumis à de grandes charges de façon quotidienne, comme les sportifs de haut niveau ou les travailleurs de la construction sont plus susceptibles de développer de l’arthrose.

Déformation: Les articulations qui ne sont pas bien enlignées peuvent souffrir d’usure prématurée et ainsi augmenter le risque d’arthrose.

Faiblesse musculaire: Le manque de force et de contrôle musculaire autour de l’articulation augmente la charge sur celle-ci.

Traitements

Malheureusement, il n’existe actuellement pas de traitement pour guérir l’arthrose. Par contre, l’arthrose peut spontanément se stabiliser ou même s’améliorer. Les différents traitements visent à réduire les risques d’usure, soulager la douleur, diminuer la raideur et améliorer le fonctionnement quotidien. Le traitement conservateur comprend diverses approches, comme la physiothérapie, la chiropratique, l’ergothérapie, la kinésiologie et la nutrition combinées à une thérapie médicamenteuse au besoin.

Dans certains cas, une intervention chirurgicale est nécessaire lorsque les limitations fonctionnelles qui réduisent la qualité de vie malgré le traitement conservateur.

Prise en charge en physiothérapie et en chiropratique

Une évaluation par un physiothérapeute ou un chiropraticien permet de cibler les limitations structurelles et fonctionnelles causées par l’arthrose afin de vous offrir un plan de traitement adapté à votre condition.

 

Informer le patient

  • Une meilleure compréhension de votre maladie est associée à une meilleure adhérence face aux recommandations émises par votre professionnel de la santé. Nos physiothérapeutes et nos chiropraticiens disposent de plusieurs outils afin de vous aider à bien comprendre les raisons de vos symptômes.

 

Raideur articulaire

  • Il est important de préserver la mobilité de vos articulations afin d’être en mesure de poursuivre vos activités quotidiennes, votre travail, vos sports ainsi que vos loisirs.
  • Une raideur articulaire peut également provoquer d’autres douleurs adjacentes au site de blessure. On entend trop souvent « J’ai compensé ailleurs ».

 

Sensations d’instabilité

  • Un programme d’exercice spécifique permet d’éviter les charges excessives sur les articulations.

 

Douleur

  • Différentes modalités peuvent vous être offertes afin de diminuer la douleur engendrée par l’arthrose.

 

Difficulté à accomplir certaines tâches quotidiennes

  • Dans certains cas, certaines adaptations peuvent vous être suggérées afin de vous permettre de bien fonctionner au quotidien.

 

Sensibilisation sur la reprise d’activité et perte de poids.

  • Il est important de comprendre qu’une charge sur vos articulations est nécessaire pour maintenir la santé du cartilage. En contrepartie, une charge anormale peut augmenter l’usure de vos articulations. Votre professionnel saura vous guider dans la prescription de vos exercices et pourra vous référer à d’autres professionnels au besoin, tel qu’un kinésiologue afin de vous guider vers de saines habitudes de vie.

N’oubliez pas, il n’existe pas de traitement miracle pour l’arthrose. C’est pourquoi une prise en charge incluant plusieurs professionnels de la santé constitue l’approche gagnante dans le traitement de l’arthrose!

Pour toute question, suggestion ou information, n’hésitez pas à aller sur le cliniqueremixsante.com,

 

Pour nous rejoindre :

[email protected]

418-437-7777

 

L’équipe de Remix Santé

Ce texte a été rédigé par